Des lunettes de ski pour combattre l’ophtalmie des neiges

29.11.19

Vous partez au ski? Attention à l’ophtalmie des neiges !
Quels sont les différents types de lunettes disponibles sur le marché ?
Voici quelques conseils utiles pour ne pas endommager vos yeux. 
 

Pourquoi porter des lunettes de ski à la montagne ?

À la montagne, la neige réfléchit très fortement la lumière. Skieur, snowboardeur ou même promeneur, il est essentiel de vous protéger les yeux avec un équipement ou des lunettes solaires adaptés.
La neige réfléchit jusqu’à 80% des rayons lumineux, contre 20% pour la mer et 10% pour le sable. De plus, l’altitude amplifie la réflexion de la lumière : elle augmente de 10% tous les 1000 mètres !

Les enfants sont les plus vulnérables face au réfléchissement de la lumière sur la neige: 75% des rayons UV passent à travers le cristallin avant 10 ans (contre 10% pour les adultes). C’est pourquoi il est très important de les faire porter un masque ou des lunettes solaires adaptées à la montagne et de vérifier qu’ils ne les retirent pas. Pour les bébés, veillez à ce qu’ils portent des lunettes qui absorbent 100% des rayons UV.

L’ophtalmie des neiges

L’ophtalmie des neiges (inflammation de l’oeil) est un risque réel pour ceux qui ne se protègent pas. Elle peut être la conséquence d’une exposition aux rayons UV, même après 30 minutes seulement. Elle se caractérise par une sensation de brûlure, l’impression d’avoir un grain de sable dans l’œil, des yeux rouges et larmoyants et une hypersensibilité à la lumière. Heureusement, l’ophtalmie des neiges guérit spontanément en quelques jours. Pour soulager la douleur, vous pouvez utiliser de la pommade ophtalmique cicatrisante (à la vitamine A), de l’Aspirine ou encore des pansements occlusifs. Il est également conseillé de garder le malade à l’abri de la lumière pendant au moins 24h.

Masque ou lunettes de ski ?

Peu importe, le plus important est d’avoir une protection de qualité qui couvre bien vos yeux contre les rayons UV. C’est aussi une question de choix personnel et d’utilisation. Si vous êtes amateur de  ski ou de snowboard, il est préférable de choisir un masque ou des lunettes de ski amples. Ses avantages ? Une meilleure tenue grâce à son élastique amovible et une protection contre les projections de neige. Si vous préférez les balades ou  le ski de fond, ou si vous flânez dans votre station de ski, vous pouvez aussi opter pour des lunettes solaires adaptées à la montagne, car même en dehors de vos activités sportives, il est essentiel de porter des lunettes qui vous protègent des rayons UV.

Les caractéristiques de bonnes lunettes ou d’un bon masque

  • Le degré de protection: Les lunettes et les masques doivent filtrer plus de 90% du rayonnement UV (norme CE 3 ou 4).
  • La forme : Les masques de ski ou les lunettes solaires adaptées à la montagne sont préférables aux lunettes de soleil ordinaires car elles ont une forme galbée. De cette manière, vos yeux sont protégés des rayons lumineux latéraux.
  • La solidité: Il est mieux d’acheter des lunettes incassables en polycarbonate pour éviter les mauvaises surprises durant vos vacances.

Attention, la coloration des verres ne signifie pas que vos yeux seront forcément bien protégés !

  • Les verres jaunes ne captent presque pas la lumière du soleil et conviennent seulement pour une lumière de faible intensité.
  • Les verres oranges/ rouges absorbent 20 à 56% de la lumière et conviennent pour une lumière faible.
  • Les verres roses/ ambrés absorbent 57 à 81% de la lumière et conviennent pour une lumière d’intensité modérée.
  • Les verres bruns/ très sombres à effet miroir absorbent 92 à 97% des rayons lumineux. Il est donc conseillé d’acheter des lunettes ou un masque de ski avec des verres de cette teinte-là.

Quels sont les meilleurs masques de ski ?

Les masques à double écran : ils possèdent une couche d’air entre les deux écrans ce qui empêche la formation de buée.
Les masques de ski photochromique : ils se teintent en fonction de la luminosité jusqu’à l’indice de protection 4 et s’adaptent de cette façon aux conditions météorologiques. C’est un masque très utile mais cher ( à partir de ±80 EUR).
Les masques à écran cylindrique : les verres sont plus arrondis et l’angle de vue est optimal. La vision du skieur est donc plus large.

Que faire si vous portez des verres correcteurs ?

Si vous portez des lunettes correctrices, vous avez le choix entre deux options: soit décider de porter vos lunettes sous un masque de ski, soit d’utiliser un masque adapté.
Si vous choisissez la première option, vérifiez que vos lunettes ne glissent pas lorsque vous secouez la tête et que le masque ne soit pas trop serré. Il existe également des masques de vue conçus pour être portés sur les lunettes correctrices : les masques OTG (Over the glasses).
Une autre option est d’acheter un masque de ski adapté à votre vue. Ce dernier est équipé d’un porte verre sur lequel peuvent être montés vos verres correcteurs. Certains opticiens spécialisés pourront vous fournir un masques adapté à votre vue ainsi que des masques sans correction. Les magasins de sport spécialisés fournissent également des masques de ski.

 

Source: Europ Assistance